Les cinq activités interdites après la chirurgie

 

Même la meilleure des chirurgies peut être ruinée par une période postopératoire mal suivie. Et dans de nombreux cas, les patients, désobéissant les recommandations du chirurgien, se sentent pousser des ailes après une intervention de chirurgie esthétique. La récupération post opératoire est donc bâclée, voir carrément oubliée, entrainant risques et complications. Une récupération postopératoire mal suivie peut largement influencer les résultats d’une intervention de chirurgie.

L’exposition au soleil, la prise de médicaments sans consultation, changer le modèle des pansements ou des vêtements de contention, suivre les conseils de quelqu’un autre que votre chirurgien peut entrainer d’importants changements après l’opération et générer de graves complications.

1.- FUMER

Interdiction de fumer trois semaines avant et trois semaines après la chirurgie, surtout si cette chirurgie implique des détachements importants de tissus, tels que l’abdominoplastie tunisie, lifting ou augmentation mammaire. Le tabac implique plus de risques de nécrose tissulaire (un fumeur ne reçoit pas assez d’oxygène dans le sang) et une guérison beaucoup plus lente. Il est essentiel d’arrêter de fumer pendant cette période, sinon la responsabilité incombe au patient, même si c’est aux chirurgiens de résoudre les complications.

2.- ACTIVITÉ PHYSIQUE CONTRE-INDIQUÉE

Nous comprenons le désir des patients de retourner à leurs habitudes le plus tôt possible, mais nous devons être conscients que toute chirurgie nécessite un temps de récupération dans lequel il est indispensable d’éviter d’effectuer des tâches physiques inappropriées ou des sports de haute intensité.

Par exemple, après une intervention d’augmentation mammaire en tunisie qui implique les bras et les pectoraux ou après une abdominoplastie, forcer sur les muscles abdominaux n’est pas recommandé. Le fait de se précipiter au début de l’activité physique peut provoquer une déhiscence des plaies ou des cicatrices, en plus d’augmenter le risque de traumatisme ou de contusion. Selon la chirurgie, il peut être interdit de conduire, d’avoir des relations sexuelles, porter des poids lourds …

3.- UNE POSITION ASSISE PROLONGEE

Après une augmentation des fesses ou un lifting des cuisses, être assis durant une longue période peut être néfaste. Cette position tend les blessures à outrance et empêche la survie des greffes de graisse. Vous devriez éviter les premières semaines la position assise prolongée, y compris les longs trajets en voiture ou en bus, et utilisez un coussin lorsque vous vous asseyez.

4.- RESTER DEBOUT

Chaque opération a des exigences post-opératoires et ce qui est recommandé dans certains cas, ne l’est pas pour d’autres. Dans le cas des opérations sur les membres inférieurs (hanche, cuisse, genou, jambe, la cheville et du pied), les longues promenades ou des positions debout prolongées peuvent entrainer des complications, augmenter les gonflements et l’œdème et même provoquer l’ouverture des plaies.

5.- VÊTEMENTS INAPPROPRIÉS

En fonction de la chirurgie, votre chirurgien esthétique en Tunisie vous prescrira des vêtements de compression conçus spécifiquement pour vos besoins post-opératoires après une abdominoplastie ou la liposuccion par exemple. Ces vêtements permettent aux tissus de bien se rétracter ou de maintenir certaines prothèses. Dans le cas d’une chirurgie des seins, un soutien-gorge trop serré peut déplacer des implants mammaires vers le haut et vers le centre. Dans certains cas, des implants anatomiques peuvent même pivoter en cas de non-conformité du vêtement de contention.

Ce ne sont que quelques-unes des nombreuses situations qui peuvent entraîner une complication chirurgicale si les directives postopératoires ne sont pas suivies à la lettre. Il n’est pas rare de voir certains patients revenir en panique chez leur chirurgien pour ne pas avoir suivie ces recommandations.

Dans une écrasante majorité des cas les chirurgiens sont parfaitement capables de rectifier le tir et sans forcément passer par une deuxième intervention chirurgicale.

Nous vous recommandons vivement de suivre les recommandations de votre chirurgien et de suivre à la lettre les indications post-opératoires.