In Vitro Tunisie : Fécondation in vitro et PMA

La fécondation in vitro Tunisie (FIV) est une technique de procréation assistée qui consiste à extraire les ovules de la femme et à les féconder en laboratoire avec le sperme de son partenaire ou un donneur de sperme.

La fécondation in vitro en Tunisie suit un processus extrêmement codifié qui débute par la stimulation ovarienne et la ponction des ovocytes avant de stimuler ces derniers par les spermatozoïdes du partenaire ou du donneur. Ce processus s’achève lorsque les gynécologues obstétriciens replacent les embryons dans l’utérus.

fécondation in vitro en Tunisie

A travers cette intervention, Medespoir Canada confirme les capacités et les qualités du secteur de la Chirurgie gynécologique en Tunisie, pays pionnier en matière de planning familial et précurseur pour les fécondations in vitro (FIV) par la méthode classique ou par micro-injection (ICSI).

La fécondation in vitro est particulièrement recommandé dans les cas d’infertilité tubaire : c’est-à-dire lorsque les trompes sont obstruées. Luttant ainsi contre la stérilité masculine et féminine, notre agence met à votre disposition la possibilité d’accéder à votre rêve d’avoir des enfants en vous proposant des prix pas chers.

Quel est le prix d’une fécondation in vitro en Tunisie ?

Medespoir Canada réaffirme son souhait de rendre accessible les thérapies les plus chères en proposant des tarifs abordables au plus grand nombre. C’est ainsi que nous proposons les prix in vitro en Tunisie et ceux de la PMA en général les plus intéressants et les plus accessibles à notre patientèle canadienne et nord-américaine.

Afin d’obtenir les informations nécessaires et obtenir une estimation des tarifs pour les différentes interventions, n’hésitez pas à nous adresser vos demandes de devis. Nos conseillères seront à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous retourner un devis accompagné des appréciations de nos gynécologues obstétriciens.

Devis Gratuit

Comment se passe une fécondation in vitro ?

FIV tunisie

En tant que tel, l’expression « in vitro » est une expression latine qui désigne toutes les études ou expériences qui ont lieu à l’extérieur du corps. De nombreuses expériences sont menées à l’extérieur du corps et ont tendance à se concentrer sur les organes, les tissus, les cellules, les composants cellulaires, les protéines ou les biomolécules.

Le terme in vitro est automatiquement lié aux techniques de reproduction assistée, en particulier la fécondation in vitro, c’est l’union des cellules sexuelles, ovules et spermatozoïdes dans des récipients en verre. La FIV est une méthode de procréation médicalement assistée, ce qui implique la fécondation des ovocytes par le sperme à l’extérieur du corps de la mère, et une fois que l’ovule fécondé est introduit dans l’utérus de la femme de poursuivre son développement jusqu’à la livraison.

Il est conseillé et recommandé de solliciter une fécondation in vitro aux couples dans lesquels :

  • La femme a une obstruction des trompes de Fallope.
  • La femme présente des altérations dans le col de l’utérus.
  • La femme présente des altérations de l’ovulation.
  • La femme présente un problème d’endométriose.
  • L’homme présente des altérations de la qualité et / ou de la quantité de sperme.
  • Couples avec des problèmes immunologiques d’incompatibilité.
  • Couples avec stérilité d’origine inconnue.
  • Les couples qui ont subi d’autres techniques de procréation assistée et qui n’ont pas réussi.
  • Couples dans lesquels, l’un ou les deux, une contraception définitive a été pratiquée (ligature des trompes et / ou vasectomie).
  • Couples dans lesquels l’homme présente un risque de transmettre une maladie à sa progéniture.
  • Femmes sans partenaire qui veulent avoir un enfant.
  • Couples de femmes homosexuelles qui veulent avoir un enfant.

La fécondation in vitro suit un processus codifié composé de plusieurs étapes prédéfinies. Le respect scrupuleux de ces étapes augmente considérablement les chances de réussites. C’est donc à ce titre que votre chirurgien gynécologue vous demandera de suivre à la lettre toutes ces recommandations pour mettre toutes les chances de votre côté.

1. La stimulation ovarienne

La stimulation ovarienne est un processus qui implique l’induction d’une ovulation multiple par le biais de médicaments hormonaux, un processus qui est mis en œuvre pour parvenir à une procréation assistée, soit par insémination artificielle, soit in vitro.

Cette méthode permet de garantir et d’anticiper le moment exact de l’ovulation ainsi que la maturation correcte de l’ovule à inséminer. Il existe différents types de stimulation, du plus doux au plus fort.

La stimulation ovarienne est un processus qui dure habituellement entre 8 et 14 jours. L’administration d’hormones pour produire une stimulation ovarienne commence habituellement le deuxième ou le troisième jour de la menstruation.

Stimulation ovarienne par injection d’hormones :

Le traitement est destiné à développer plusieurs follicules jusqu’à maturité. Pendant la durée de la stimulation, la femme reçoit quotidiennement une injection des hormones

Prix FIV tunisie

impliquées dans la régulation de la reproduction : les gonadotrophines ou hormones gonadotropes.

Les hormones peuvent être injectés par voie sous-cutanée ou intramusculaire, en fonction du régime médicamenteux que le spécialiste décide. Ce régime est établi à partir de divers facteurs du patient tels que l’âge, la morphologie des ovaires, la masse corporelle, l’analyse hormonale et la réponse à la stimulation dans les cycles précédents.

Les professionnels de la procréation assistée indiquent généralement le médicament et les doses les plus appropriées à chaque femme, en identifiant les cas particuliers et en évitant d’uniformiser le traitement.

Tout au long du processus, des contrôles échographiques et sanguins sont effectués régulièrement pour contrôler la croissance et la maturation folliculaire et déterminer le meilleur jour pour effectuer l’extraction des ovules.

Pour la maturation des ovules avant l’extraction ou l’insémination, l’hormone HCG est normalement utilisée : 36-40 heures après l’administration de cette hormone, l’ovulation ou l’expulsion des ovaires des ovaires au tube se produit.

Ceci permet de planifier avec précision l’insémination artificielle ou l’extraction chirurgicale des ovules dans le cas de la fécondation in vitro, lorsqu’ils sont encore dans les ovaires et dans leur moment optimal de maturation pour procéder à la fécondation.

Parallèlement, ou quelques jours avant la stimulation ovarienne, un processus d’inhibition ou de freinage hypophysaire est effectué, ce qui évite les interférences d’hormones internes qui peuvent altérer le cours de la stimulation.

Il est possible d’effectuer un traitement de fécondation in vitro sans stimulation ovarienne, mais les chances de grossesse sont inférieures à 5% et tous les centres ne le pratiquent pas. Dans le cas de l’insémination artificielle, si le cycle est stimulé, les chances de succès sont également plus grandes, puisque les irrégularités sont évitées.

D’autre part, cette stimulation ovarienne qui permet d’avoir plus d’un ovule fécondable dans les processus de reproduction assistée augmente les chances de grossesse multiple, et dans environ 15% des cas, les femmes qui suivent ce traitement ont des jumeaux.

2. La ponction des ovocytes

ponction ovocytes tunisie

La ponction folliculaire, également appelée ponction ovarienne ou ponction des ovocytes, est l’une des étapes fondamentales de la fécondation in vitro (FIV). C’est une intervention chirurgicale dont l’objectif est d’obtenir les ovules à l’intérieur des follicules de l’ovaire. C’est un processus simple et à court terme qui est effectué sous anesthésie (sédation).

Naturellement, chaque mois, un ovule quitte l’ovaire dans un processus connu sous le nom d’ovulation. Lorsque nous effectuons un cycle de FIV, le patient reçoit un traitement hormonal de stimulation ovarienne pour favoriser la maturation et l’ovulation du plus grand nombre d’ovules possibles.

Cependant, pour féconder les ovules en laboratoire, ils doivent être prélevés avant qu’ils ne quittent l’ovaire spontanément. Par conséquent, la ponction folliculaire doit être effectuée en Tunisie juste avant l’ovulation naturelle.

Il est essentiel de programmer la ponction au bon moment. Pour cela, pendant le traitement de stimulation, la croissance folliculaire est contrôlée en mesurant la taille des follicules par échographie.

On dit qu’un follicule est mature, c’est-à-dire qu’il contient un ovule mature à l’intérieur, quand il a un diamètre supérieur à 16-18 mm. Quand on observe que les follicules ont atteint cette taille, on administre à la femme l’hormone hCG qui favorise la maturation finale des ovules et déclenche l’ovulation entre 36 et 48 heures après son administration.

Ainsi, la ponction est programmée quelques heures avant l’ovulation, c’est-à-dire entre 30 et 34 heures après que le patient a injecté l’hCG. De cette façon, les ovules seront obtenus à l’intérieur des follicules au moment de l’intervention.

3. L’insémination

insémination tunisie prix

L’insémination ou la combinaison ovule-spermatozoïde est réalisée le même jour de l’extraction, il est donc nécessaire d’obtenir un échantillon de sperme du conjoint ou du partenaire le jour même. Les œufs et le sperme seront mélangés ensemble dans une boîte de Pétri, ou est fait ce qu’on appelle une injection de spermatozoïdes qui consiste à introduire un spermatozoïde dans chaque œuf, le tout sous le microscope. En cas de doute sur la qualité du sperme, une biopsie testiculaire pourra déterminer la fonction testiculaire en termes de production de spermatozoïdes.

Cette technique, qui assure pratiquement la jonction œuf-spermatozoïde est une étape essentielle pour obtenir une grossesse.

Après environ 16-20 heures, sous le microscope, le nombre d’ovules fécondés sera connu. Normalement, 7 des 10 œufs inséminés ou micro-injectés sont fécondés. Après quelques heures de culture, les œufs fécondés commencent à se diviser, initiant ainsi le développement embryonnaire. Une fois divisée, sa morphologie est évaluée pour connaître le nombre d’embryons viables, et ainsi spécifier le jour du transfert embryonnaire.

4. Les embryons sont replacés dans l’utérus

L’implantation embryonnaire est le moment où l’ovule fécondé se détache de sa couverture (zone pellucide), s’attache à l’endomètre et s’y ancre pour amorcer son développement intra-utérin.

L’embryon qui effectue l’implantation est au stade du blastocyste, qui est atteint entre 5 et 6 jours après la fécondation. A ce stade du développement embryonnaire, le blastocyste a environ 200-400 cellules, différenciées en deux types de cellules différents. En plus de ces deux types de cellules différentes, une cavité centrale appelée blastocèle est formée.

Le transfert implique l’introduction des meilleurs embryons dans l’utérus à l’aide d’une canule spécialement conçue. La procédure est effectuée dans la salle d’opération, bien que dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’effectuer une anesthésie, car il s’agit d’un processus rapide et indolore. Après le transfert, la date du test de grossesse sera indiquée aux patientes. Pendant ce temps, environ 15 jours, il est recommandé d’adopter un mode de vie normal et éviter, autant que possible, d’être obsédé par le résultat.

Différences entre l’insémination artificielle et la fécondation in vitro :

L’insémination artificielle en Tunisie est une technique simple qui est réalisée pour les couples ayant des problèmes de fertilité très spécifiques. Les conditions idéales seraient une jeune femme, avec des tubes perméables, stérilité inférieure à 3 ans et un homme avec du sperme normal. Chez ces couples, l’insémination artificielle a son utilité. Pas plus de 4 tentatives sont faites, avec des taux de réussite cumulés de 25% – 30% de la grossesse.

La fécondation in vitro en Tunisie est une technique totalement différente : la fécondation des gamètes se fait dans le laboratoire de reproduction. Chaque technique a ses indications. Il est très important de bien diagnostiquer et de conseiller chaque couple pour le meilleur traitement.

Quelles sont les risques et les suites d’une fécondation in vitro ?

Comme tout traitement médical, il existe également des risques qui peuvent mettre en danger la santé des femmes, au-delà de la réalisation de l’objectif de la grossesse et enfin avoir un enfant. Le principal avantage du traitement est simplement d’atteindre la grossesse et d’avoir un ou plusieurs enfants, en cas de grossesse multiple.

Cependant, parmi les inconvénients, il y a, tout d’abord, le stress lié à l’attente de cette procédure et, en second lieu, les effets secondaires que ceux-ci peuvent avoir sur la santé de la femme.

Parmi ces effets secondaires :

  • Nausées
  • Vomissements
  • Douleurs abdominales sévères
  • État de fatigue
  • Gonflement
  • Détresse respiratoire
  • Saignements vaginaux
  • Grossesses multiples à risque
Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

In Vitro Tunisie
Average rating:  
 0 reviews