Dr Kitty et Miss Wang : une jeune fille aurait pratiqué la chirurgie esthétique dans sa cave !

Un rapport de la police de Toronto fait état d’un crime pour le moins unique et assez rare au Canada. En avril 2017, une jeune fille de 19 ans répondant au doux nom de Jingyi Wang, aurait pratiqué la chirurgie esthétique dans sa cave !

chirurgie esthtetique tunisie

N’ayant aucun diplôme de médecine et encore moins en chirurgie esthétique, la jeune fille s’est même permise de faire de la publicité pour ses activités pour le moins illégales. C’est donc en répondant à l’annonce qu’une femme, sans doute alléchée par les tarifs proposés pour une liposuccion, s’est présentée à Jingyi Wang. Ravie de voir son premier patient … client arriver, la jeune fille n’a pas hésité à opérer sa victime dans le sous-sol de sa maison et dans des conditions qui ne doivent pas vraiment pas ressembler  à un bloc opératoire stérile.

Quelques semaines plus tard, la victime a vu son état de santé se détériorer rapidement avant de développer une grave infection. Elle fut sauvée in extremis par un véritable chirurgien aux urgences du Toronto Grace Health Centre. Traumatisée par cette expérience qui a failli lui couté la vie, la victime s’est empressé de porter plainte. Quelques jours plus tard, la jeune Wang, surnommée depuis « Dr.Kitty », a été arrêtée à son domicile par la police de Toronto qui l’accuse entre autres, de violence aggravés et d’exercice illégal de la médecine. Les forces de Police de la ville de Toronto, sont depuis à la recherche d’autres victimes ayant subies des interventions de chirurgie de la part de Jingyi « Dr. Kitty » Wang.