Instagram, génération Y et chirurgie esthétique

Mais quelle est donc cette incroyable complémentarité entre Instagram et la chirurgie esthétique ? Comment le réseau social a-t-il pu être le support rêvé d’un secteur en perpétuelle croissance et visant dorénavant la génération Y ?

La génération Y regroupe l’ensemble des personnes nées à partir de 1980. Considérée comme une génération unique et ayant des caractéristiques psychologiques et sociologiques particulières, la génération Y représente cette nouvelle catégorie d’individus nés avec un clavier entre les doigts et friands de réseaux sociaux et de connectivité. Ayant grandis dans un monde globalisé où les moindre faits et gestes de leurs idoles et des stars se déroulent en direct sous leurs yeux, cette génération est friande d’apparence et de beauté. Avant d’être, ils veulent surtout paraître de peur d’être invisible face à leur entourage, leur environnement ou leur mur Facebook.

Selon une recherche effectuée par l’Université Northwestern, de nombreuses jeunes femmes se présentant à des chirurgiens esthétiques demandent, lors de la consultation médicale préliminaire, d’obtenir un résultat « filtre naturel », à l’image d’une des célèbres options d’Instagram, pour pouvoir ainsi exposer leurs selfies sans retouches. Certains praticiens peu scrupuleux ont fait du « filtre naturel », une spécialité à part entière en proposant à des jeunes filles souvent très charmantes une opération de chirurgie esthétique regroupant rhinoplastie, génioplastie et lifting du visage. De nombreux chirurgiens vantent ces packages sur leurs réseaux sociaux et font appel à quelques starlettes en quête de reconnaissance médiatique en leur proposant des interventions de chirurgie esthétique gratuites à condition de les mentionner et de vanter leur talent de chirurgiens auprès de leurs followers.

Cette attitude fanatique vis-à-vis des selfies incessants est assez révélatrice d’une époque où il vaut mieux pour une jeune fille être belle qu’intelligente. Les Kardashians et autres stars des réseaux sociaux ne sont pas étrangères à cette mode qui pousse des milliers de jeunes filles à travers le monde à vouloir leurs ressembler.

De nombreux chirurgiens, à coup de publications et de photos « avant-après » se font l’écho de ces modèles à suivre et n’hésitent pas à booster leurs publications pour récolter le maximum de visibilité et de « like ». De nombreuses de photos de jeunes filles peu à leurs avantages et transformées en jolies princesses inondent les réseaux sociaux pour donner envie aux plus récalcitrants de pourvoir profiter de ce nouveau eldorado de l’esthétique.

C’est donc dans les collèges et les lycées que les chirurgiens esthétiques comptent le plus de futurs patients. Si la patientèle concernée auparavant par la chirurgie plastique cherchait une jeunesse perdue a coup de botox et autres liposuccions, de nos jours, ce sont des jeunes à peine sortie de l’adolescence qui rêvent de rhinoplastie et d’augmentation mammaire.

medespoir-certification
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.