Alopécie : manger de la courge et de la citrouille pourrait vous rendre chauve

Les courges, courgettes, citrouilles, pâtissons et potirons sont des légumes de la famille des Cucurbitaceae que l’on voit souvent dans la plupart des plats philippins – soit tranchés finement et jetés dans une casserole de porc haché ou mélangés dans un couple d’œufs battus. Les cucurbitacées contiennent des toxines appelées cucurbitacines, et sont derrière le goût amer des calebasses. C’est pourquoi certains consommateurs de courges amères souffrent d’intoxications bénignes, telles que la diarrhée, les vomissements, les nausées et les douleurs abdominales.

Un récent rapport publié dans le JAMA Dermatology le 28 mars dernier, montre un autre symptôme de l’empoisonnement de calebasse amère : la perte de cheveux. Le rapport a été rédigé par le Dr Philippe Assouly et met en lumière deux cas de femmes souffrant d’intoxication alimentaire après ingestion de cucurbitacées ou de courges amères. Dans un cas, une femme qui a consommé une soupe à la citrouille au goût amer a éprouvé des problèmes digestifs pendant une journée. Environ une semaine plus tard, elle a subi une perte de cheveux importante.

«Le repas avait été partagé avec sa famille, qui avait mangé moins de la soupe qu’elle, et ils ont ressenti des symptômes d’intoxication alimentaire mais pas de perte de cheveux», a observé le Dr Assouly. Dans un autre cas, une femme adulte a également souffert d’une intoxication alimentaire entraînant de graves vomissements après avoir mangé un repas composé de courge. Le rapport décrivait : « Ceux avec qui elle avait partagé le repas n’étaient pas affectés. » Le repas comprenait de la courge, et les autres n’avaient pas mangé de la courge au-delà du goût parce qu’elle avait un goût amer.

Perte de cheveux importante après une semaine

Alors que la perte de cheveux induite par l’ingestion de plantes est rare, le Dr Assouly a également écrit que le mécanisme impliquant des effets toxiques de ces plantes sur le follicule pileux semble principalement dû à leur action antimitotique. Les propriétés antimitotiques arrêtent le processus de division cellulaire et sont utilisées pour tuer les cellules cancéreuses.

« Il semble important et utile d’être conscient de cette association toxique de l’alopécie (maladie auto-immune qui attaque les follicules pileux) avec une plante commune », a-t-il dit.

Alors que le rapport du Dr Assouly montre que la preuve de cette ingestion de courges amères peut causer une intoxication alimentaire et une perte de cheveux, cela ne signifie pas que cela devrait être exclu de la table à manger des Philippins. Vous pouvez toujours profiter de votre ginisang ampalayade temps en temps, étant donné que c’est avec modération. Si vous avez le malheur d’en abuser et de voir vos cheveux prendre la poudre d’escampette, n’hésitez pas à consulter un médecin qui pourra vous orienter soit vers des séances de PRP cheveux Tunisie soit une greffe cheveux Tunisie.