Le lifting brésilien : qu’est-ce que c’est ?

Avoir de jolies fesses bien bombées et fermes est le rêve de plus d’une d’entre nous d’autant plus que les stars de cinéma s’en donnent à cœur joie pour afficher un postérieur bien rebondi telles que les sœurs Kardashian qui ont opté pour la chirurgie esthétique pour arriver à obtenir un résultat pareil.

Le lifting brésilien est donc devenu très tendance et très demandé de nos jours et surpasse même l’augmentation mammaire, découvrez alors comment cette intervention peut vous permettre d’avoir le postérieur de vos rêves.

Qu’est-ce que le lifting brésilien et pour qui est-il destiné ?

Le lifting brésilien est une intervention esthétique des fesses réalisée sous anesthésie générale et qui consiste à retirer l’excès de graisse se trouvant au niveau de plusieurs parties du corps de la patiente comme les cuisses, le ventre, les hanches, les bras…et de la réinjecter dans les fesses.

Cette opération est destinée aux personnes qui ont un excès de graisse au niveau de la silhouette pour pouvoir la prélever afin de la réinjecter et n’est réalisée que suite à un bilan médical complet.

Un lifting qui donne un effet naturel ?

Cette intervention esthétique donne aux fesses un aspect naturel du fait qu’il s’agit de la réinjection de la propre graisse de la patiente et non d’un corps étranger comme les prothèses.

Quelques conseils pour optimiser le résultat de l’intervention du lifting brésilien 

Bien que cette intervention présente de nombreux avantages, il existe certaines conditions afin d’optimiser ses résultats, cela varie d’une personne à l’autre en fonction de la forme des fesses, de la teneur de la peau…

Il est donc conseillé pour ce type d’intervention d’avoir assez de graisse à prélever et particulièrement au niveau des hanches puisque le lifting brésilien permet d’amincir la taille tout en augmentant le volume des fesses.

Il est également important de choisir un bon chirurgien esthétique expérimenté qui saura choisir la bonne méthode selon le cas de chaque patiente.