Les implants dentaires sont une option de remplacement dentaire permanent et naturel. Comme la pose d’implants dentaires nécessite une chirurgie buccale mineure, il existe certains risques et effets secondaires potentiels associés à cette procédure. Bien que le taux de réussite de l’intervention soit élevé, on estime qu’environ 5 à 10% des implants dentaires échouent, soit peu de temps après une procédure, soit des mois ou des années plus tard.

Les risques et effets secondaires potentiels précoces de la chirurgie des implants dentaires

La chirurgie des implants dentaires est peu invasive, cependant le patient peut ressentir une douleur et un inconfort après la chirurgie. Cette douleur est atténuée par des antalgiques prescrits par le chirurgien-dentiste.

Bien que la douleur et l’enflure soient courantes, d’autres risques et effets secondaires peuvent survenir après la chirurgie de pose d’implant dentaire. Ils incluent :

Infection au site implantaire

Une infection peut se développer pendant ou après la chirurgie. Les facteurs de risque d’infection comprennent une maladie auto-immune, le tabagisme et une mauvaise hygiène buccale.

Micromouvements d’implants

Des micromouvements de l’implant peuvent se produire lorsqu’un implant dentaire manque de stabilité, parfois après un remplacement dentaire immédiat.

Normalement, une dent artificielle n’est attachée à un implant qu’une fois ce dernier complètement intégré et fusionné avec l’os de la mâchoire. Cependant, le chirurgien effectue parfois un remplacement dentaire immédiat après l’implantation. Cette méthode peut mettre un stress supplémentaire sur l’implant et conduire à l’échec de la procédure.

Quels sont les effets secondaires des implants dentaires

Support osseux insuffisant

Une défaillance à un stade précoce peut également se produire lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’os pour supporter un implant dentaire. En effet, sans os adéquat, l’implant ne peut pas fusionner avec la mâchoire.

Réaction allergique

Le patient peut développer une réaction s’il est allergique à l’alliage de titane, un métal présent dans certains implants dentaires. Les symptômes d’une allergie comprennent un gonflement, une perte de goût et peut-être une sensation de picotement. Le patient doit mentionner son allergie au titane à son chirurgien buccal. Ce dernier lui pose un implant qui contient un matériau différent.

Réduire le risque de complication en suivant les instructions du chirurgien-dentiste

Les activités et les habitudes du patient ont également un impact sur la réussite de l’intervention. Ce dernier doit impérativement suivre les instructions postopératoires du chirurgien-dentiste pour réduire le risque de complications. Parmi ces instructions :

  • Eviter les aliments durs jusqu’à ce que le site implantaire guérisse
  • Arrêter de fumer
  • Pratiquer une bonne hygiène buccale

OBTENIR UN DEVIS GRATUIT