Un embryon congelé donne naissance à un bébé 24 ans plus tard

Emma arrivée au monde fin novembre, est le produit d’une cellule conservée seulement un an et demi après la naissance de sa mère. Il est vrai que les dates et la logique entrent en conflit dans cette histoire hors du commun.

Une jeune mère du Tennessee a donné naissance à une fille grâce à un embryon congelé presque au même moment de sa naissance, il y a un quart de siècle. La naissance naturelle d’Emma Gibson est devenue un véritable repère dans l’histoire de la médecine.

« Vous comprenez que j’ai seulement 25 ans et avec cet embryon on aurait pu être les meilleures amies, » affirme la mère Tina qui était seulement âgée d’un an et demi quand l’embryon de sa future fille a été congelé.

Tina Gibson et son mari, Benjamin, 33 ans, ne pouvaient pas concevoir naturellement d’enfants parce qu’elle souffrait de fibrose kystique, ce qui peut entraîner des problèmes liés à l’infertilité. Ils ont tous deux envisagé d’adopter un enfant, mais tout a changé lorsqu’ils ont appris l’existence du The National Embryo Donation Center (NEDC) basé à Knoxville, au Tennessee.

L’histoire derrière Emma a commencé bien avant que les Gibson “l’adoptent” avec quatre autres embryons du même donneur d’ovules. Créés par un autre couple pour la fécondation in vitro, ils ont été congelés le 14 octobre 1992 avec l’intention de donner une nouvelle opportunité à ceux qui ne pouvaient pas concevoir naturellement.

Interrogée par CNN, Tina a expliqué que «je voulais juste avoir un bébé » et qu’à aucun moment il ne m’a été proposé de marquer l’histoire de la science. “Nous sommes très reconnaissants, c’est le plus beau cadeau de Noël.”

Malgré le fait qu’il ne partage pas les gènes avec sa fille, son père Benjamin a noté qu’il sent Emma comme sa propre fille d’un point de vue génétique. “Tout juste arrivée au monde, je suis tombé amoureux d’elle”, a-t-il dit.