Suivi nutritionnel après une sleeve en Tunisie

Suite à la sleeve gastrique, vous devez modifier vos habitudes alimentaires, l’opération est le déclic qui vous donne la motivation pour changer.

Pendant la période post-opératoire : elle dure de 4 à 5 semaines.

Il s’agit pour vous de discerner et comprendre votre « petit estomac » et d’aider à sa cicatrisation.

  • Durant une période allant de 10 à 15 jours, une nourriture exclusivement liquide pour favoriser la cicatrisation de l’estomac. Une deuxième période de 10 à 15 jours avec une alimentation mixée pour retrouver la mastication. Et enfin une période d’un mois ou l’alimentation sera hachée.
  • Il est essentiel de segmenter les différents repas de la journée afin d’obtenir au bout de 45 jours 3 repas et 2 collations. Ce fractionnement des repas est important pour éviter de vous fatiguer et il vous sera difficile de vous alimenter en une deux fois seulement.
  • Fixer des horaires pour vos repas est primordial pour s’organiser et ne pas oublier de manger.
  • Il est essentiel de s’hydrater convenablement en buvant de l’eau (au moins un litre par jour).
  • Éviter de boire durant les repas, 30 minutes avant ou après sinon vous ne pourrez plus régurgiterez.
  • Une alimentation au calme et étalée sur le temps est fortement conseillée.
  • Assurez-vous de bien mastiquer durant les repas, compter 20 mastications avant d’avaler chaque bouchée.
  • Un souper léger est recommandé.
  • Mangez équilibré et varié en évitant les restaurants et autres fast-food.
  • Testez chaque aliment un par un afin de vérifier votre tolérance.

La diététicienne et le médecin nutritionniste vous aident pendant ces deux périodes.

Durant le premier mois de convalescence, contenu de leur texture, les petits pots pour nourrisson de 5-6 mois peuvent être consommés.

Une alimentation variée est conseillée : lait, yaourt brassé, soupes et potages de légumes, jus de fruits ou de légumes, thé ou café.

Des petites quantités de viande, poisson et œuf mixés très finement peuvent être incorporées aux potages et soupes.

Privilégiez la consommation de boissons enrichies en vitamines et minéraux.

Le degré de tolérance à certains aliments est lié au niveau de serrage de l’anneau. Un anneau très serré déclenchera une perte de poids très efficace mais sera accompagné d’un fort désordre digestif.

Au contraire si l’anneau est peu serré, le patient pourra retrouver une alimentation quasi-normale.