Graisses visibles et graisses cachées : du bon et du mauvais

Il est vraiment judicieux de s’apercevoir que les lipides ne sont pas nuisibles à notre ligne ou à notre santé, chose qui est en train de s’enraciner dans notre esprit.

Ces substances graisseuses sont généralement la source d’énergie du divers métabolisme de l’organisme, supprimer définitivement la graisse accumulée est parfois une mauvaise idée. A travers cet article, nous allons expliquer la différence entre la graisse visible et la graisse cachée.

Les graisses visibles sont plus faciles à digérer que les graisses invisibles

Ces graisses sont celles qu’on ajoute pour cuisiner et qui sont par exemple dans le beurre ou l’huile, les viandes de volailles et bovines,…

Ces lipides sont facilement liposolubles dans l’organisme, mais il faut toujours  les consommer d’une manière modérée.

 

Les bonnes graisses cachées localisées dans les oléagineux et les poissons

On les retrouve dans les poissons gras comme la sardine, le maquereau ou le saumon et sont riches en DHA et EPA, acides gras protecteurs et indispensables à l’activité cardiovasculaire et au cerveau, de ce fait, il est conseillé d’en consommer au moins 2 fois par semaine  tout en variant les espèces.

En outre, il ne faut pas oublier les graisses des oléagineux qu’on trouve dans les amandes, les noix et les cacahuètes et qui contiennent des graisses insaturées bénéfiques sur le plan cardiovasculaire.

Consommez-y alors dès que vous avez un petit creux, car ils ont aussi l’avantage d’être riches en fibres et coupe faim.

Les mauvaises graisses cachées se trouvent partout

Ces graisses sont cachées partout que ce soit dans la viande, le fromage, les produits industriels ou les charcuteries, car il se trouve que c’est le gras qui améliore le goût et qui est surtout moins coûteux que les protéines.

De ce fait, il est important de faire attention au gras des charcuteries, des laitages et des produits industriels.

Il est à noter que les fromages sont tous gras, pour cela, il est recommandé de faire attention à la quantité consommée.

Quant aux laitages, il est préférable de choisir des laitages dont la matière grasse est inférieure à 3.5%, idem pour le lait qu’il faut choisir écrémé ou demi écrémé.

Et pour finaliser, en ce qui concerne les produits industriels, on regarde les étiquettes et on choisit les moins riches en graisses.

 

 

medespoir-certification
This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.