Les implants dentaires sont un excellent choix pour le remplacement des dents à long terme, mais combien de temps les implants dentaires durent-ils ? Les facteurs qui affectent la durée de vie des implants dentaires dépendent en grande partie du mode de vie du patient et de l’hygiène dentaire en général.

En effet, la technique des implants dentaires est devenue si avancée au fil des années que les défaillances d’implant dues à des problèmes de rejet ou de fonctionnalité sont devenues inexistantes. Toutefois, des conditions médicales préexistantes, des maladies et une mauvaise utilisation des implants peuvent causer l’échec d’un implant dentaire.

Composants d’un implant dentaire

Pour bien comprendre la question « combien de temps durent les implants dentaires », exposons d’abord les trois composants clés d’un implant dentaire :

  • Implant: L’implant est une tige en titane placée chirurgicalement dans l’os de la mâchoire d’un patient et servant de racine à la couronne.
  • Partie secondaire: La partie secondaire est fixée à l’implant et maintient la couronne en place.
  • Couronne : La couronne est une dent en céramique qui est fixée à la partie secondaire et donne l’aspect d’une dent naturelle.

En général, la partie secondaire exposée et la couronne sont plus susceptibles d’être endommagées que l’implant lui-même.

Quelle est la durée des implants dentaires ?

Correctement maintenu avec un brossage adéquat et une utilisation de la soie dentaire, l’implant lui-même peut durer à vie à condition que le patient reçoit des examens dentaires réguliers deux fois par an.

Cependant, une couronne peut durer environ 10 à 15 ans avant que l’usure normale puisse nécessiter le remplacement de la dent, bien qu’une excellente hygiène dentaire puisse prolonger la durée de vie au-delà de 15 ans. L’opération de pose d’implants dentaires  est caractérisée par son efficacité grâce à la qualité des implants et leur longue durée de vie.

La localisation de la bouche est également un facteur de la longévité attendue d’un implant dentaire. Les implants à l’arrière de la bouche risquent d’être endommagés lors de la mastication, ce qui peut entraîner une défaillance plus rapidement que les implants situés à l’avant de la bouche.

Quels sont les facteurs qui peuvent causer l’échec d’un implant ?

Les implants dentaires offrent une durabilité indéfinie à long terme lorsqu’ils sont correctement traités, mais plusieurs facteurs peuvent entraîner l’échec prématuré d’un implant. Les personnes atteintes de diabète ou de pathologies préexistantes, telles que le cancer, ont un risque plus élevé d’échec des implants dentaires.

À l’instar des dents naturelles, les implants dentaires doivent être entretenus par un brossage régulier et l’utilisation de la soie dentaire. Dans les cas graves, des soins à domicile médiocres peuvent entraîner une maladie parodontale (gencive), qui est un autre coupable pouvant nuire au succès d’un implant dentaire.

OBTENIR UN DEVIS GRATUIT