Méga liposuccion

La méga liposuccion permet d’extraire des quantités de graisse importantes, qui dépassent les 3 kg et peuvent arriver à 5 kg, de différentes parties du corps. C’est une technique conçue aux personnes qui n’ont pas un excès de poids considérable. Cette opération est pratiquée sous anesthésie générale. Seuls quelques chirurgiens sont capables de la pratiquer et elle exige un suivi postopératoire sévère.

Les techniques de liposuccion ordinaire ne permettent pas d’extraire que de petites quantités de graisse (généralement, ça ne dépasse pas les 2.5 kg), la méga liposuccion s’intéresse à des quantités adipeuses dépassant les trois litres. Cette quantité peut atteindre les 10 % du poids du patient.

Exemple : une personne de 80 kilos : huit litres de graisse peuvent être retirée. Cette quantité égale, à peu près, à six kilos de poids et deux à trois tailles des vêtements.

Les tissus adipeux sont extraits de plusieurs zones telles que : les hanches, les fesses, les cuisses, les genoux, les bras, le double menton, les “poignées d’amour” et l’abdomen…

Cette intervention se fait par des outils chirurgicaux à la pointe de la technologie. On cite, notamment, les machines vibrantes. Ces dernières permettent d’effectuer une tâche constante et moins perturbante pour les tissus. Ces outils permettent, aussi, de refaçonner la silhouette. Le résultat est définitif étant donné que les cellules adipeuses ne peuvent pas se reproduire. Ainsi, le corps sera incapable de reproduire de la graisse sur les zones traitées. Les cicatrices, quant – à – elles, seront complètement invisibles.

Néanmoins, un souci peut se poser si la peau n’est pas suffisamment élastique et de mauvaise qualité. En effet dans ce cas, la baisse du volume risque de faire apparaître des plis cutanés considérables qu’il faut traiter lors d’une autre séance chirurgicale.

Méga liposuccion

Techniques chirurgicales de la méga-liposuccion

Il y a plusieurs techniques pour la méga liposuccion.

La liposuccion tumescente

Avec un mélange de lidocaïne de l’épinéphrine, le chirurgien injecte une puissante dose de ce liquide dans la partie visée pour éliminer de grandes quantités de graisse.

La lidocaïne est un anesthésique local. Il endort la zone au cours et après l’opération.

L’épinéphrine rapproche les vaisseaux sanguins pour écarter une perte de sang.

Ce mélange entre ces deux éléments est injecté par voie intraveineuse et il permet d’éliminer la graisse d’une façon très efficiente. Il contribue, également, à maintenir l’équilibre hydrique du corps humain.

Smart Lipo ou liposuccion assistée par laser

Cette procédure de liposuccion emploie une énergie laser de haute intensité. Elle cible la graisse pour la liquéfier en amont de son extraction par de petites canules. L’énergie laser incite la prolifération de collagène. Ce dernier contribue efficacement au resserrement de la peau à la suite de l’intervention.

Liposuccion assistée par ultrasons

La dernière en date et la liposuccion vaser. Cette technique de liposuccion assistée par ultrasons emploie des vibrations ultrasoniques d’une tige métallique. Elle vise à liquéfier les stocks de graisse pour les extraire plus facilement.

Les personnes intéressées par la méga-liposuccion

La première condition posée est, certainement, la bonne santé. Une personne qui aspire à se faire une méga-liposuccion doit être, effectivement, en très bonne santé.

Le chirurgien doit s’assurer que toutes les conditions médicales sous-jacentes doivent être maîtrisées, avant toute intervention de méga-liposuccion.

Les personnes qui perdent du poids pour une raison quelconque, comme le régime alimentaire, et les personnes qui gagnent du poids ne peuvent être des candidats à la méga-liposuccion. C’est, aussi, le cas d’une femme enceinte qui ne peut pas être candidate à n’importe quelle intervention chirurgicale, et notamment la méga-liposuccion.

Même pour des personnes en bonne santé, la méga-liposuccion peut être à l’origine de graves risques.

Le déroulement de la méga-liposuccion

Le chirurgien marque les zones à traiter. Ces marques sont indispensables pour atteindre les bons résultats. En effet, elles auront la tâche de guider le patron préparé par le chirurgien pour pratiquer cette intervention de méga-liposuccion.

Le chirurgien procédera, ensuite, à injecter un produit liquide tumescent, dans les parties à traiter. Il fera l’injection par de petites incisions cutanées invisibles. Dès que le liquide fait son effet, la graisse est aspirée par un tube métallique long et fin. Ce tube est appelé « canule ».

Cette opération peut durer jusqu’à 5 heures. Des photos seront prises avant et après l’opération pour les montrer au patient.

Résultats post – opératoires

Des ecchymoses et des gonflements seront visibles après l’opération, ce qui est très normal. Il suffit de prendre quelques médicaments prescrits par le chirurgien et après quelques jours, le patient se sentira mieux. La majorité des patients reprennent leurs habitudes et repartent au travail, après quelques jours de repos.

medespoir-certification