Un bodylift pour ne plus ressembler à un Shar Pei

C’est une histoire assez répandue et très courante qui a eu lieu aux États-Unis et qui fait référence à une jeune femme ayant réalisée de nombreuse opérations de chirurgie bariatrique pour maigrir. Jessica Valoy, âgée d’à peine 30 ans  affichait un poids assez conséquent puisqu’elle pesait pas moins de 140 kilos. Originaire de Seattle, sur la côte ouest des États-Unis, la jeune femme n’a cessé de lutter pour perdre du poids et a tenté à maintes reprises de nombreux régimes sans succès.

Motivé pour perdre réellement du poids, la jeune femme a donc décidé de se prendre en main et ainsi passer par la case chirurgie bariatrique. Elle a donc décidé de passer par une ablation verticale de l’estomac cette opération de la chirurgie bariatrique consiste à modifier l’estomac en réduisant son volume et ainsi réduire de façon conséquente la nourriture ingurgitée. Malgré le succès de l’intervention, Jessica Valoy est victime de complications causées par reflux gastro-oesophagien.

Nécessitant une deuxième intervention, elle doit encore débourser une somme conséquente qu’elle peine à réunir. Après avoir trouvé les fonds nécessaire et après avoir réalisé une seconde intervention d’appoint, elle constate une perte de poids importante dépassant les soixante kilos. Mais la jeune femme est toujours aussi perturbée et ne sent pas bien dans son corps. L’énorme perte de poids a eu de fâcheuses conséquences sur son corps puisqu’elle constate des excédents de peau importants. Après une perte de poids importante la peau perd de son élasticité et il faut donc la retendre et supprimer la peau excédentaire.

Se comparant à un Shar Pei, un chien qui se démarque par sa peau ample qui retombe en plis, Jessica Valoy déprime et se met à détester sa nouvelle silhouette. Encouragée et soutenue par son mari, elle décide de faire appel à la générosité des internautes en lançant une campagne de crowdfunding. Ce financement participatif va permettre à Jessica Valoy de réaliser un bodylift complet afin de corriger le relâchement cutané. Les chirurgiens devront donc ôter le tablier abdominal et effectuer une reconstruction de la paroi abdominale en espérant que la jeune femme retrouve le sourire.

Enregistrer